August 22nd, 2017
Protecting People and Assets

Une Histoire D'innovation

En 1971, un groupe d'ingénieurs radar a formé une entreprise dans l'Alabama du sud. Leur rêve était de développer et de fabriquer des systèmes radars météorologiques de grande qualité et de les commercialiser dans le monde. Ils ont basé leur siège à Enterprise, en Alabama et ils ont appelé leur nouvelle entreprise Enterprise Electronics Corporation, aujourd'hui connu sous le nom d'EEC.

En 1974, EEC était totalement opérationnelle et produisait des radars météorologiques en bande C et S à dispositif magnétron. Cette même année, EEC a introduit sa première innovation majeure, le processeur intégrateur vidéo numérique (DVIP). Premier programme d'affichage numérique hybride, DVIP permettait de visualiser (en de glorieux coloris noir et blanc) six différentes intensités de pluviométrie, permettant de déterminer plus facilement des niveaux de pluviométrie précis. DVIP est devenu la référence des affichages radar, lorsque les services météorologiques nationaux américains ont sélectionné les radars équipés de DVIP d'EEC pour remplacer les 160 anciens modèles sur l'ensemble du territoire américain. Au début des années 1980, EEC a ajouté le Digital Colorizer à l'affichage DVIP, devenant une fois encore la nouvelle référence mondiale.

La nouvelle innovation audacieuse d'EEC a été lancée en 1981 sur le marché. Ce développement a totalement transformé la fonction même du radar météorologique. En collaboration avec un groupe d'ingénieurs du prestigieux institut de technologie du Massachusetts (MIT), EEC a développé le RVP-01, processeur de signal numérique. Au moyen de ce processeur, EEC a conçu un nouveau radar météorologique pour une station de télévision de l'Oklahoma située dans "l'allée des tornades". C'était le premier radar commercialisé capable de mesurer la vitesse et la direction d'un événement météorologique approchant. Ils ont appelé ce radar météorologique "Color Doppler".

Même si le radar Doppler a été bien accueilli dans le monde entier, EEC a donné le ton avec plus d'innovations. Le processeur signal ESP-7 était au cœur de RADSYS, le premier affichage météorologique sur base PC. Et le premier système de contrôle du mouvement et système radar totalement informatisé a été créé à partir du processeur de contrôle radar (RCP) d'EEC. À la fin des années 1980 et au début des années 1990, les diffuseurs ont exigé davantage de spectacle sur les écrans radar. EEC a développé des WeatherWindows, basées sur des capacités d'affichage avancées exploitant le matériel graphique moderne de la Silicon Graphics Company. Au même moment, les utilisateurs traditionnels attendaient une application basée sur la recherche plus sophistiquée. La réponse d'EEC, EDGE, a été spécifiquement conçue pour la recherche radar avancée et reste très populaire sur le marché international.

En 2005, EEC a encore bouleversé le marché du radar météorologique avec le lancement de la double polarisation simultanée, faisant d'EEC la première entreprise ayant commercialisé un système radar à double polarité. Puis en 2008, le DWD (Allemagne) a sélectionné EEC pour concevoir et construire son système national de radars météorologique. D'autres nations ont bientôt suivi, comme l'Autriche, la Corée du Sud et la Suède. Au même moment, EEC a introduit de nouvelles innovations techniques et produits, dont le processeur de signal IQ2, et de nouvelles architectures radar dotées de fibre optique, de systèmes de contrôle du mouvement avancés et de nouvelles conceptions d'antennes. EEC a collaboré avec l'Université de l'Oklahoma sur le plan technologique et de la recherche en vue de créer des applications à double polarité et de développer le système portatif Ranger basse puissance à semi-conducteurs en bande X.

En 2013, EEC a renforcé sa présence sur le marché via l'acquisition de la division des stations terrestres de la société Environmental Systems & Services Pty Ltd (ES&S). Cette opération a permis à EEC de mieux répondre aux besoins croissants de ses clients. Telespace, la nouvelle gamme de stations terrestres EEC, fournit un système intégré de matériels et de logiciels pour la réception, le traitement, l'analyse, l'affichage et la distribution des données collectées par les satellites météorologiques, environnementaux et militaires.

En associant ses atouts majeurs à ses performances dans les domaines de la conception, de la fabrication et de la production internes, ainsi que de la propriété intellectuelle, EEC s'est positionnée comme leader sur ce marché, grâce à ses radars météorologiques haute performance qui viennent compléter son offre de stations terrestres à diffusion directe et d'autres applications destinées aux gouvernements, institutions scolaires et entreprises commerciales sur les cinq continents.

Pionniers de la double polarisation

EEC a bouleversé le marché du radar météorologique avec le lancement de la double polarisation simultanée, faisant d'EEC la première entreprise ayant commercialisé un système radar à double polarité. Nous avons développé de meilleurs algorithmes et des mesures de double polarisation de bout en bout, nous permettant d'obtenir des estimations plus précises de la pluviométrie et une meilleure différenciation des différents types de précipitation et des signaux non-météorologiques.